Image default
Immobilier

Tout savoir sur les crédits immobiliers

Construire une maison ou acheter un bien immobilier n’est pas une tâche reluisante. C’est une opération rigoureuse qui demande un grand investissement. C’est principalement la raison pour laquelle certains investisseurs recourent à un crédit immobilier. C’est une option qui permet d’obtenir les fonds nécessaires pour la construction ou l’achat immédiat du bien, et de rembourser progressivement. Le crédit immobilier est une option très intéressante pour les particuliers et qui offre de nombreux avantages. Aujourd’hui, les statistiques sont étonnement bas et faire un emprunt auprès d’un organisme n’a jamais été aussi accessible. Dans cet article, vous découvrirez tout ce qu’il fait savoir sur les crédits immobiliers.

Le crédit immobilier

Le crédit immobilier au particulier se définit comme un prêt sur le long terme qui est destiné à financer un bien immobilier qui sera utilisé comme habitation. Ce prêt est garanti par une hypothèque adaptée sur ledit bien immobilier ou sur un autre. Cette opération engage un organisme bancaire à mettre à la disposition d’un particulier, des fonds nécessaires pour la construction, l’achat, la rénovation ou l’extension d’un bien immobilier.

Les caractéristiques des crédits immobiliers

Les crédits immobiliers au particulier sont caractérisés par différents éléments. Chacun de ces éléments définit chaque aspect d’un crédit immobilier qui doit être pris en compte au moment de simuler un prêt immobilier.
• La durée : Elle représente la durée d’un prêt immobilier. En général, celle-ci varie dans la limite de 30 ans. Le choix d’une durée maximale est effectué en fonction de la réglementation en vigueur et des conditions d’éligibilité de la banque au marché hypothécaire. La durée est définie en fonction du client (son âge, sa capacité de remboursement, etc.).
• Le taux d’intérêt : les crédits immobiliers sont accordés avec un taux d’intérêt. Ce peut être un taux d’intérêt fixe où l’échéancier de remboursement est fixé depuis le départ, ou un taux d’intérêt variable où l’échéancier de remboursement varie afin de l’adapter régulièrement à la situation financière et économique du particulier.
• Le différé : Pour chaque crédit immobilier, il existe deux types de différé. Le différé total stipule que l’emprunteur ne verse rien jusqu’à la fin du différé, où ce dernier devra commencer le paiement du principal et de l’intérêt. Le différé d’amortissement stipule que l’emprunteur ne paye que les intérêts jusqu’à la fin du différé, puis commencera par rembourser le principal.
• Les intérêts intercalaires : Ici, pour l’achat d’une maison ou l’auto construction, le bien ne sera livré qu’après 1 ou 2 ans. La banque versera donc les sommes demandées pour le crédit accordé à chaque fois que le particulier effectue la demande. Ce dernier devra rembourser les intérêts sur les sommes déjà versées pendant la période du différé. Il s’agit des intérêts intercalaires.
• Le remboursement par anticipation : Ici, le client peut effectuer le remboursement total ou en partie du prêt avant l’échéance.

Les formes de crédits immobiliers

Les crédits immobiliers sont des produits que proposent les banques aux particuliers dans le besoin de fonds pour un investissement immobilier. Ce peut être pour l’achat d’une maison ou pour la construction d’une maison. Les établissements bancaires peuvent accorder des crédits dans différents secteurs.
Dans le secteur libre, vous pouvez obtenir des crédits dont les termes n’obéissent à aucune réglementation pour le fonctionnement. Elles peuvent donc être définies sans aucune contrainte ou convention.
Dans le secteur règlementé, vous pouvez obtenir des crédits dont les termes doivent respecter des réglementations spécifiques.
Le secteur aidé, quant à lui, reçoit un soutien budgétaire par le biais de la bonification de taux d’intérêts ou de la distribution de primes ou de subventions par la CNL.

Voici donc ce qu’il faut savoir sur les crédits immobiliers qui peuvent être accordés au particulier. Par ailleurs, le particulier a la possibilité de faire la demande d’un crédit à la construction afin de recevoir des fonds spécialement destinés au financement de travaux de construction pour son propre compte ou pour un proche.

Related posts

Procédures à suivre pour comptabiliser les cessions d’immobilisations en Belgique

Irene

La SCPI : un investissement sûr et avantageux

Irene

Devenir propriétaire grâce à la défiscalisation immobilière : les avantages

Claude