Image default

Tout savoir sur le métier de couvreur

Le métier de couvreur est très sollicité dans les entreprises œuvrant dans le secteur du bâtiment. Ses prestations concernent notamment la pose et la réfection de la partie supérieure de la maison, c’est-à-dire de la toiture. Toutefois, ce n’est pas une profession faite pour tout le monde. Elle requiert des compétences et des qualités particulières, d’autant plus que les travaux à réaliser présentent beaucoup de risques. Néanmoins, c’est un métier passionnant et  bien rémunéré.

Quels sont donc les rôles d’un couvreur ? Comment le devenir ? Quelles sont les conditions et aptitudes requises ? Voici nos réponses.

Les principales missions du couvreur

Le couvreur est un professionnel du BTP qui s’occupe principalement de la pose, de la réparation et de l’entretien des toits. Ainsi, vous pouvez lui confier toutes les tâches relatives à votre toiture. Il trouvera la solution adaptée à chaque problème.

Le couvreur assure également la pose des chéneaux, des gouttières, des lucarnes et de l’isolation thermique. C’est un technicien polyvalent. D’ailleurs, les compétences qu’il a acquises lui permettent d’effectuer différents travaux en même temps. Par exemple, il pourra combiner son activité à la pose de la charpente, au chauffage, à la plomberie ou à la zinguerie. Cela va de votre avantage parce qu’ainsi, vous n’avez plus à faire appel à plusieurs artisans.

Avant de commencer les travaux, le couvreur doit préparer son chantier. Pour cela, il installe les échafaudages et les dispositifs de sécurité. C’est une obligation pour tout travail de hauteur. Puis, il fixe les liteaux sur la charpente et pose les matériaux de couverture. Il devra ensuite effectuer les travaux de finitions (enduit, évacuation des eaux de pluie …).

Les formations nécessaires

Si le métier de couvreur vous intéresse, voici les cursus qui s’offrent à vous. Si vous avez le BEP, vous pouvez préparer votre CAP en couvreur ou étancheur du bâtiment et des travaux publics ou étancheur-bardeur en 2 ans de formation professionnelle. Vous pouvez la compléter par un an de formation en MC Zinguerie.

Si vous disposez d’une expérience professionnelle de deux ans au minimum, vous pouvez compléter votre CAP par le Brevet professionnel de couvreur ou d’étancheur du BTP.

Enfin, après le bac, vous pouvez obtenir un BTS en charpente couverture ou en enveloppe du bâtiment (façade et étanchéité).

Les qualités requises

Étant donné que les travaux de toiture sont effectués en hauteur et dehors, le couvreur doit être une personne habile et en bonne condition physique. Il ne doit surtout pas avoir le vertige. Sinon, il pourra trébucher du haut du toit et subir de graves blessures. En plus, il doit avoir un bon sens de l’équilibre, de prudence et une capacité de concentration excellente. En effet, il ne suffit pas de monter sur le toit, il va devoir y travailler pendant plusieurs heures et effectuer des déplacements.

Outre les performances physiques, le couvreur doit également avoir un sens artistique aigu. Cette aptitude artistique et en géométrie lui permet de concevoir les plans de travail avec lesquels se dérouleront les travaux. Il va devoir établir un plan conforme aux attentes de ses clients et adapté à l’ensemble de la construction. Aussi, un bon professionnel comme ce couvreur expérimenté qui se trouve en Aveyron assure toujours un travail de bonne qualité que ce soit en matière d’esthétisme que technique. Mais par-dessus tout, le couvreur doit aimer son travail.

Autres articles à lire

En quoi consiste le métier d’un jardinier-paysagiste

Irene

Comment trouver un emploi rapidement ?

Odile

Se distinguer des autres candidats grâce à son CV

Claude

Devenir maitre brasseur

Irene

Comment préparer son BTS ?

Claude

Comment rendre un booléenne recrutement efficace?

Tamby