Image default

Les métiers de la petite enfance : un secteur qui ne connaît pas la crise

S’il fallait établir une liste des domaines qui embauchent le plus en ce moment, celui de la petite enfance figurerait tout en haut du classement. En effet, le secteur continue de recruter en masse. Un phénomène poussé par le nombre croissant de naissances et la pénurie de personnel. Mais pour exercer dans ce milieu, le travailleur doit justifier ses aptitudes par des diplômes. Pour cela, le CAP AEPE constitue un fondamental.

La petite enfance : un secteur qui recrute

Jeunes, chômeurs ou salariés en reconversion professionnelle, les métiers de la petite enfance attirent. Et ce n’est pas une grande surprise. En effet, parmi les secteurs qui continuent de recruter malgré la crise, les professions qui consistent à l’accompagnement de l’enfant se situent en tête du classement. Un phénomène qui s’explique notamment par le nombre de naissances en France. Avec un peu plus de 750 000 nouveau-nés par an, l’Hexagone est effectivement le pays le plus fécond de toute l’Europe. Autant de tout-petits qui font du secteur de la petite enfance un marché continuellement en croissance.

Et, quel que soit le mode de garde choisi par les parents, à domicile ou dans une structure d’accueil pour jeunes, la demande n’est pas près de s’essouffler. Au contraire, on prévoit une légère hausse au cours des prochaines années du fait du départ en retraite de nombreux professionnels du domaine. Parallèlement, les établissements font face à une pénurie de personnel depuis quelques années. Ils sont prêts à recruter, dans l’urgence, toute personne compétente et apte à gérer différents postes. Une réelle opportunité pour ceux qui souhaitent travailler dans une crèche ou encore dans une halte ou une école maternelle. Mais que l’on désire revêtir le statut de salarié ou d’indépendant, il faut d’abord disposer d’un diplôme. Pour cela, le CAP AEPE est la première porte d’entrée pour exercer dans le domaine de la petite enfance.

CAP AEPE : les débouchés et la préparation au diplôme

Le CAP AEPE succède au CAP Petite Enfance depuis 2018. Une réforme qui ne se limite pas uniquement au nom, mais aussi à la qualité des formations. Ce qui élargit grandement les débouchés. En effet, ce diplôme permet d’exercer plusieurs fonctions, que ce soit en tant que salarié dans les structures d’accueil ou comme travailleur libéral. En milieu collectif, le diplômé peut bien évidemment accéder au poste d’aide auxiliaire puériculture, auxiliaire de crèche, agent d’animation dans les écoles maternelles ou primaires ou encore animateur dans les centres de loisirs. Avec la demande croissante des jeunes parents, le travail dans le milieu familial constitue une excellente alternative. De cette façon, le professionnel peut travailler soit à son domicile soit à celui des enfants.

Mais l’obtention du CAP AEPE nécessite une bonne préparation. La formation petite enfance et les stages sont d’ailleurs obligatoires avant de passer les examens. Cela permet de s’initier aux différentes bases du métier, aux soins et à l’accueil des tout-petits. Pour se préparer, on peut soit se former durant son parcours scolaire, soit s’inscrire à des cours par alternance. Les personnes actives ont également la possibilité de suivre une formation à distance. Cette solution est intéressante dans la mesure où cela favorise un gain de temps et une meilleure autonomie.

Autres articles à lire

Futurs DPO : pourquoi vous former ?

Irene

Tout savoir sur le métier de couvreur

Tamby

En quoi consiste le métier d’un jardinier-paysagiste

Irene

Se distinguer des autres candidats grâce à son CV

Claude

Quels sont les avantages d’apprendre une langue étrangère ?

Laurent

Les secrets pour faire succès dans sa vie professionnelle

Irene