Image default

Les différentes étapes des obsèques

Suite à un décès, les membres de la famille du défunt doivent se concerter sur le type de rite funéraire à organiser avant d’entamer les différentes étapes des obsèques. Bien entendu, la décision prise par la famille doit être en accord avec la volonté de la personne décédée.

Convier les proches et se recueillir avant la fermeture du cercueil

Après le décès d’un être cher, il est de coutume d’informer les proches à l’aide d’un faire-part. Celui-ci peut être réalisé sur-mesure par des agences spécialisées ou encore créé de manière électronique sur PDF, puis envoyé par email. Dans ce même objectif, un avis de décès doit de même être publié dans la presse régionale ou nationale. Pour cela, il est recommandé de se renseigner sur le tarif pratiqué par le journal choisi en fonction du nombre de lignes occupées. Les familles qui accordent de l’importance aux rites religieux peuvent décider de rendre hommage au défunt en organisant une prière qui leur permettra de se recueillir et de se réunir avant la mise en bière. Après avoir prié pour la personne décédée, les invités peuvent participer au travail de deuil avec la famille de celle-ci.

Avec ou sans cérémonie religieuse, le moment de recueillement a souvent lieu entre la mise en bière, avant la fermeture du cercueil, et la levée du corps, au moment de fermer le cercueil. Selon la volonté du défunt et la décision de la famille, cette étape peut se dérouler dans un funérarium à Bouguenais. Pour transporter le corps avant et après la mise en bière, la famille peut faire appel à des pompes funèbres. Ces dernières se chargent alors du transport depuis le domicile, la maison de retraite, l’hôpital, jusqu’au cimetière. Elles peuvent également se charger de transférer le corps du défunt vers un pays étranger en cas de besoin.

Une cérémonie avant l’inhumation

Après le recueillement, les porteurs ferment le cercueil et la levée du corps fait suite à l’annonce du maître de cérémonie. Un officier de police doit être convoqué pour la pose de scellés en cas de crémation. Le cercueil sera fermé uniquement en sa présence. Si le corps doit être transporté à l’étranger, la famille et les proches peuvent se recueillir et observer un temps de prière une dernière fois avant la fermeture du cercueil.

La cérémonie religieuse a lieu après la levée du corps. Elle se déroule généralement dans un temple, une église, une pagode, etc. Dans le cas des obsèques laïques, elle peut avoir lieu sur le lieu d’inhumation. La famille et les proches du défunt peuvent prononcer un discours et montrer quelques gestes d’hommage durant cette cérémonie. Il faut savoir que cette dernière a lieu avant la crémation ou l’ensevelissement. Si elle se déroule dans un lieu de culte, il est important de laisser les personnes endeuillées recréer l’intimité familiale en restant assis à l’avant. Les amis proches, quant à eux, peuvent s’asseoir à côté de la famille pour ne pas transmettre un sentiment d’éloignement. Après la cérémonie, un dernier recueillement a lieu avant l’inhumation.

Autres articles à lire

Les spécificités d’un soft management

Tamby

Travaux d’impression de qualité à Lyon, quel prestataire choisir ?

administrateur

Aperçu sur les caractéristiques d’une station de distribution de carburant

Odile

Protégez votre patrimoine avec l’aide d’un professionnel

Claude

Comment fonctionne un comparateur d’assurance animal ?

Laurent

L’assurance séniore et le comparateur d’assurance

Laurent