Image default

Comment manger plus sain à petit prix ?

Le succès des produits bio et de la nourriture sans gluten prouve que les Français se soucient davantage de leur alimentation. Les études parues au cours de ces dernières années révèlent en effet la présence de substances potentiellement dangereuses dans certaines catégories d’aliment. Cette situation pousse aujourd’hui de plus en plus de ménages à privilégier les produits locaux. Parallèlement, de nombreux acteurs se mobilisent pour répondre à cette demande.

S’orienter vers des produits locaux : une solution pour se nourrir de manière plus saine sans se ruiner

La plupart des gens savent pertinemment que les produits bio coûtent bien plus cher auprès de la plupart des commerces. Ce prix relativement élevé s’explique principalement par le transport de ces marchandises. Dans la majorité des cas, de nombreux acteurs interviennent pour que ces aliments parviennent aux consommateurs finaux. Pour y remédier, il suffirait de limiter le nombre d’intermédiaires. S’approvisionner en circuit court permettrait justement de résoudre ce problème.

La plupart des Français peuvent aujourd’hui avoir accès à ce nouveau mode de consommation sans changer leurs habitudes. Chacun a la possibilité d’acheter des produits bio de proximité en se tournant vers les coopératives d’éleveurs ou d’agriculteurs. Pour entretenir des relations plus authentiques avec les petites exploitations et valoriser la production locale, on peut également recourir aux producteurs locaux. Ce secteur naissant n’a d’ailleurs pas été épargné par la digitalisation. Désormais, les Français ont aussi accès à des plateformes spécialisées réunissant différents exploitants de fermes d’une région. Ces portails donnent ainsi les moyens de se procurer des fruits et légumes, de la viande de volaille ou de la crème fraîche à un prix attractif. Bien entendu, la livraison se fera dans les plus brefs délais pour bénéficier pleinement de la fraîcheur de ces aliments et profiter d’une alimentation saine.

Pourquoi privilégier la nourriture bio ?

La composition de certains types d’aliments par les enseignes de la grande distribution inquiète les Français. Comme évoqué précédemment, des études sérieuses prouvent par exemple que les fruits et légumes issus de l’agriculture intensive présentent des traces de pesticides. Le cas du glyphosate a particulièrement fait beaucoup d’encre. Ce désherbant largement employé par les agriculteurs français serait responsable de malformations congénitales et de différentes formes de cancer. Craignant pour leur santé, les Français sont de plus en plus nombreux à se tourner vers les denrées issues de l’agriculture biologique. Cette approche dans la manière de cultiver respecte davantage le processus naturel régissant la pousse des végétaux. Les adeptes de cette pratique se servent de très peu de substances chimiques. Ce choix permet de préserver la composition des produits ainsi que les nutriments qu’ils renferment. Opter pour des aliments bio contribue donc à se nourrir plus sainement tout en limitant les dégâts causés à l’environnement. Pour rappel, cette forme d’agriculture interdit également l’utilisation de pesticides. De quoi prévenir la contamination des nappes phréatiques.

D’ailleurs, les éleveurs se mettent aussi au bio. Il s’agit principalement d’offrir de meilleures conditions de vie aux animaux en s’efforçant de les laisser vivre au grand air et éviter l’élevage en batterie. Ces mesures contre la souffrance animale amélioreraient la qualité et le goût de la viande. Bien entendu, les professionnels œuvrant dans ce domaine surveillent également l’alimentation de leurs troupeaux.

Autres articles à lire

Prendre en compte les critères de sélection d’une machine à café.

Laurent

L’art de cuisiner avec des épices

Tamby

Tout savoir sur les « ovoproduits » commercialisés en France

Odile

Quel vin pour quelle recette ?

Irene

Tireuse à bière : les critères de choix

sophie

Pourquoi réserver une table au Restaurant De Lauzun ?

Claude