Image default
Commerce et Economie

Quelques astuces pour éviter les mauvais payeurs ?

Il existe plusieurs méthodes efficaces pour éviter les mauvais payeurs. Les meilleures techniques sont de prévenir contre les risques pays, étudier les situations financières de l’entreprise avant même de s’engager et la relance fréquente. Dans cette rubrique, on va apporter quelques conseils techniques pour aider les personnes en difficulté à cause des mauvais payeurs.

Conseils pour éviter les mauvais payeurs

Pour éviter de ne pas être payé après la réalisation d’un travail, quelques conseils doivent être pris en compte. Tout d’abord, il faut bien se renseigner sur le client s’il est bien sérieux et surtout n’est pas un arnaqueur. Pour cela, il est conseillé de consulter Internet ou demander les avis des autres travailleurs. Après avoir reçu des informations essentielles concernant le client, on peut discuter avec lui des termes du contrat. En effet, pour plus de sureté et éviter les problèmes de non-paiement, il est impératif d’établir un contrat en bonne et due forme avec signature.

En outre, il ne faut pas oublier de prendre les coordonnées du client pour pouvoir le contacter en cas de retard du paiement. Dans le cas où on ne souhaite pas se confronter avec l’employeur, il est possible d’engager une agence de recouvrement. Ce sont les professionnels qui se chargent de s’occuper de tous les points financiers.

Les attitudes qu’il faut avoir dans le cas d’un non-paiement du salaire

Dans le cas où paiement est retardé, il faut tout de suite réagir mais avec calme. La première chose à faire est de contacter le client par e-mail avec accusé de réception pour lui demander des explications. Il est tout à fait possible que le problème n’est pas grave. Si c’est le cas, il faut faire preuve de compréhension envers lui pour protéger la relation de travail.

En revanche, si le client ne répond pas et ne montre pas de signe de vie après cet e-mail, on peut lui contacter par téléphone. Cette initiative est un excellent moyen pour entendre de vive voix les raisons pour qu’il n’envoie pas le paiement. Pour que la conversation puisse bien se dérouler, il faut éviter l’agressivité. L’objectif est de demander quand il pourra envoyer le salaire. Ainsi, il faudrait convenir à une autre date.

Les processus judiciaires en cas de non-paiement des factures

Un accord commercial sous contrat doit être respecté par les deux antagonistes. S’il s’agit d’un problème de règlement financier, l’un comme l’autre peuvent exiger leur droit selon les accords signés. En cas de non-paiement des factures par exemple, un individu moral ou physique peut appliquer un processus de relance pour informer son collaborateur et client de l’existence des factures impayés. Si le client persiste de ne pas écouter les relances, on est tout à fait le droit d’engager un poursuit judiciaire. Quelques fois la voie légale est la meilleure alternative contre les mauvais payeurs.

Cependant, cela implique beaucoup de procédure et d’engagement notamment les dépositions des documents auprès d’un cabinet d’avocat, les risques de résiliation de contrat,… Pour plus d’informations, il est conseillé de consulter le site http://www.les-mauvais-payeurs.com/ .

Related posts

Quel dispositif pour contrôler l’accès dans un établissement ?

Claude

Comment implanter sa boulangerie en Haute-Savoie ?

Claude

Sites à hauts risques : quelles mesures de sécurité prendre ?

Claude